5 conseils pour soigner une blessure à vélo

Dr Steve Baynes, médecin du sport à Perform, Spire Southampton Hospital, explique comment s’assurer que l’éruption cutanée ne vous éloigne pas trop longtemps du vélo.

  • Comment s’entraîner en cas de blessure
  • Comment traiter l’éruption cutanée

1. Injection de protection contre les infections

La saleté et le sable peuvent transporter des bactéries nocives, alors lavez la plaie, avec de l’eau seulement, dès que possible.

Vérifiez que vous êtes protégé contre une infection au tétanos en vous assurant d’avoir pris cinq doses dans votre vie, généralement trois étant enfant, un rappel lorsque vous avez commencé l’école et un à 14 ou 15 ans. Si la plaie est particulièrement sale, vous aurez peut-être besoin d’un autre rappel.

2. Nettoyer et s’habiller

L’eau est préférable au lavage des pâturages avec des boissons énergisantes – idéalement mettez un liquide stérilisant iodé dans votre kit ou appliquez-le dès que possible.

Les brosses de nettoyage à l’iode peuvent être utiles pour se débarrasser du sable intégré, car il peut provoquer des tatouages ​​cutanés. Si vous avez des tissus endommagés, appliquez une compresse froide pour réduire l’enflure.

3. Appliquer l’antiseptique

Une fois sec, appliquez une crème antiseptique sur un pansement propre et étalez-la sur la rupture de la peau.

Changez le pansement tous les jours ou tous les deux jours et vérifiez s’il y a du sable dans la plaie ou des signes d’infection : il s’agit notamment d’une rougeur, d’une chaleur et d’un gonflement accrus autour de la plaie, de traînées rouges traçant la peau, d’un écoulement jaune ou vert ou d’une douleur accrue .

4. Prendre un bain

Lorsque la plaie commence à guérir, vous pouvez accélérer le processus et vous assurer qu’elle reste exempte d’infection et d’irritation en la lavant quotidiennement.

Si vous avez plusieurs plaies, prenez un bain de bicarbonate de soude, qui décomposera également toute saleté dans la plaie. Appliquez des pansements frais avant de vous coucher au cas où vous rouleriez sur la plaie pendant votre sommeil.

5. Fixateur de chaussettes

Lorsque vous roulez à nouveau, protégez le pansement avec une doublure Tubinette, un bandage de type chaussette qui passe sur les coussinets pour maintenir le pansement en place.

Lorsque la peau commence à cicatriser et qu’il n’y a plus de liquide sur le pansement, exposez-le le plus possible à l’air.