Après qu’un problème de thyroïde a entraîné une prise de poids rapide, elle a perdu 110 livres avec le cyclisme en salle

Nom : Tracy Saxton
Âge : 33 ans
Ville natale : Ottawa, Ontario, Canada
Profession : Conseiller en carrière/Propriétaire de petite entreprise
Temps de cyclage : 10 ans
Poids de départ : 210 livres
Poids final : 140 livres
Raison du cyclisme : Le cyclisme est un excellent entraînement et un excellent moyen de soulager le stress et l’anxiété. J’aime la sensation de tout laisser sur le vélo et de repartir plus léger.


J’étais un enfant très sportif. Mais quand j’étais en huitième année, j’ai attrapé un virus qui a attaqué ma thyroïde. Il a fallu des mois d’épuisement, d’explosions émotionnelles et de prise de poids rapide avant qu’il ne soit finalement diagnostiqué. Au moment où il a été diagnostiqué, le mal était fait et j’ai pris beaucoup de poids très rapidement. Soudain, j’avais plus de 200 livres à 13 ans.

J’ai fini par abandonner tous les sports que je pratiquais et j’ai perdu tellement de ce que j’aimais en eux parce que je sentais que je ne m’intégrais plus et que j’étais très gêné. Cela a vraiment eu un impact sur ma santé mentale. J’ai été pris dans un cycle de mauvaises habitudes et de mauvaises décisions, ce qui a aggravé le problème. Pendant longtemps, près de 10 ans, j’ai eu l’impression que je ne pouvais rien faire pour mon poids.

Mon tournant s’est produit en janvier 2011, alors que j’avais presque 23 ans. Je me suis réveillé un matin et j’étais si fatigué de me sentir et d’agir comme une victime. Oui, le gain de poids était hors de mon contrôle, mais la perte de poids était maintenant sous mon contrôle et je voulais faire quelque chose à ce sujet.

À l’été 2012, je sortais avec mon mari, qui adorait le cyclisme. Il faisait du vélo pour se rendre au travail et en revenir, soit environ 60 km (un peu plus de 37 miles) aller-retour, et il suivait également des cours de cyclisme en salle deux soirs par semaine. Un soir, il m’a invité à l’accompagner. J’étais réticent – le cours avait l’air super intense – mais j’ai suivi. Dès que le cours a commencé et que la musique a monté, j’ai été accro. Quelle course! C’était un excellent entraînement et l’ambiance était incroyable. Je sortais de ma zone de confort et j’adorais ça.

Mon cyclisme a vraiment repris après ce premier cours. J’ai fini par rejoindre toutes les classes, à cheval deux soirs par semaine. Mon mari et moi avons acheté des vélos et le week-end, nous faisions du vélo. Mais cela n’a pas duré trop longtemps car j’ai réalisé que j’aimais davantage le vélo stationnaire que le vélo sur route. J’ai également associé le cyclisme à la musculation (et le fais toujours), tout en incorporant la course à pied. Le vélo fait désormais partie de ma routine, et quand je m’en passe trop longtemps, ça me manque vraiment.

Je fais actuellement du vélo au moins deux fois par semaine. Mon seul but est de me pousser dans la résistance. Je peux voir comment mes sprints sont plus rapides et comment ce qui était autrefois une forte résistance est maintenant très gérable. Je me sens devenir plus fort et je veux continuer à voir ce progrès.

J’ai aussi fait des changements nutritionnels. J’ai appris à détester le mot “régime”. Être au régime, pour moi, implique que c’est temporaire. Je suis vraiment plus dans l’état d’esprit d’un changement de mode de vie. J’utilise MyFitnessPal pour suivre les calories, mais je crois en tout avec modération. Le comptage des calories me permet de prendre le contrôle et de décider ce que je veux manger, combien et quand. Je n’ai jamais eu à dire « je ne peux pas manger ça », ce que j’adore. Je pense que les gens sont généralement surpris de voir combien je mange, mais il s’agit de faire des choix judicieux et d’apprendre sur la nutrition.


L’équipement indispensable de Tracy

→ Comprimés d’électrolytes Nuun : Je bois Nuun avant et pendant chaque séance d’entraînement. C’est un excellent moyen de rester hydraté et il a bien meilleur goût que l’eau.

→ Short de cycliste PowerSoft à taille haute et poche latérale Old Navy : La coupe est incroyable, confortable et abordable.

→ Soutien-gorge à maintien élevé Lululemon Run Times : Il offre un excellent maintien et est confortable. J’aime un bon soutien-gorge de sport à fort impact, et celui-ci est à la hauteur.

→ Sweat-shirt oversize à fermeture éclair Lululemon Scuba : Un bon sweat-shirt ample – j’aime être confortable avant et après une séance d’entraînement, et il est super facile à enfiler par-dessus n’importe quoi et à cacher à quel point tu transpires.


Le cyclisme a été un catalyseur pour moi. C’était la première fois que j’étais impliqué dans une activité où je me sentais incroyable et je ne me sentais pas gêné. Même si j’étais dans une classe, il n’y avait que moi et le vélo. S’il n’y avait pas eu ce premier cours de cyclisme en salle, je n’aurais probablement pas essayé de nouveaux cours d’entraînement ou de conditionnement physique. Sauter sur le vélo d’intérieur, c’est comme rentrer à la maison. C’est confortable, c’est libérateur, c’est exaltant.

À ce jour, j’ai perdu plus de 110 livres par rapport à mon poids le plus lourd. J’ai eu des moments de flux, mais les trois ou quatre dernières années ont été vraiment cohérentes, et je me sens incroyable ! Il a fallu quatre bonnes années pour passer de mon niveau le plus lourd à ce que je suis maintenant, et ça va. Je ne voulais pas d’une solution rapide, car une solution rapide ne dure pas. Je voulais quelque chose de gérable, et ma stabilisation actuelle signifie que j’ai trouvé cet endroit heureux.

Le meilleur conseil que j’ai pour les autres est de commencer et de s’assurer que vous le faites pour vous-même. Vous ne pouvez pas le faire pour quelqu’un d’autre – ce type de motivation ne colle pas. Se montrer chaque jour rend cela plus réel. Faire du vélo n’est pas facile et ce n’est pas confortable, mais c’est le but. Vous devez être mal à l’aise pour faire de grands changements. Soyez gentil avec vous-même et ne vous attendez pas à être un expert après votre première sortie. Si vous pouvez monter sur le vélo, commencer petit et continuer à construire, c’est ainsi que vous réussirez !


Nous voulons savoir comment le cyclisme vous a changé ! Envoyez-nous votre histoire et soumettez-nous vos photos via ce formulaire Web. Nous en choisirons une chaque semaine pour la mettre en avant sur le site.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io