Comment aplanir les rocailles

Bien rouler dans les rocailles demande un mélange d’agilité et de force, de fluidité et de stabilité. Vous devez rester mobile sur le vélo pour faire face aux changements de terrain sous vos roues.

Mais si vous frappez quelque chose auquel vous ne vous attendez pas, vous devez être dans une position suffisamment solide pour l’absorber avec vos mains, vos poignets et vos pieds.

  • Comme décomposer des sections escarpées de sentier
  • Comme dériver votre vélo de montagne

1. Levez les yeux

Cherchez la sortie de la rocaille lorsque vous entrez et restez concentré sur l’endroit où vous voulez aller pendant que vous traversez la section. Gardez la tête haute et les bras baissés derrière les haltères.

Vous devez être calé sur le vélo, plutôt que sur ou par-dessus, pour éviter que tout impact inattendu ne vous propulse vers l’avant et au-dessus des barres.

2. Retour

Abaissez vos talons et gardez vos fesses aussi loin que possible sur la roue arrière. Les rochers peuvent vous déplacer ou vous dérouter, vous devez donc être préparé et prêt à ce que les choses changent.

3. Équilibre

Dans les rocailles où les rochers bougent au fur et à mesure que vous les montez, vous devez vous équilibrer avec votre corps pour garder le vélo en direction de la sortie.

Utilisez des transferts de poids pour contourner les rochers qui changent de position, en gardant le vélo droit.

4. Vérifiez votre vitesse

Tirer sur les freins perturbera l’équilibre du vélo. En les estompant, vous pouvez toujours contrôler votre vitesse sans faire basculer le vélo vers l’avant ni bloquer les pneus.

5. Branchez-vous !

Si les rochers sont sur une cambrure, pointez vos hanches vers le haut pour garder le vélo droit. Mettez du poids sur la pédale extérieure, talon vers le bas, et vous traverserez les rochers.