Comment bien manger pour se sentir bien

La nutritionniste Frida Harju, de Lifesum.com, explique comment lutter contre le froid hivernal et les insectes grippaux en renforçant la résilience et l’endurance.

  • 10 superaliments pour le cyclisme pour vous donner de l’énergie pour votre course
  • Conseils pour se nourrir sur le vélo

Faites couler votre jus

Commencez la journée avec des oranges ou des kiwis fraîchement pressés. On pense que la vitamine C augmente la production de globules blancs, ce qui est la clé de votre corps pour combattre les infections. C’est aussi un antioxydant efficace. Puisque notre organisme ne produit ni ne stocke de vitamine C, il est judicieux d’ajouter un apport quotidien à son alimentation, un seul kiwi se chargera de l’apport journalier recommandé.

Presser avec de l’ail

L’ail aide le corps à réduire le cholestérol et à prévenir le durcissement des artères. Il est également très concentré en allicine, qui combat les infections et les bactéries. C’est aussi une délicieuse façon d’ajouter de la saveur aux aliments, tout en étant fantastique pour aider notre corps à combattre les infections. L’ajout d’ail à votre alimentation, même deux fois par semaine, aura l’effet requis sur votre immunité.

Passer au curcuma

Les propriétés antibactériennes et antivirales du curcuma renforcent votre système immunitaire et peuvent augmenter vos risques de rhume et de grippe. Il contient également une substance qui stimule le système immunitaire de l’organisme et l’active en cas de rhume. C’est aussi un bon désinfectant naturel et un agent cicatrisant, aidant à réparer les cellules cutanées endommagées.

Boire du thé aux canneberges

Les proanthocyanidines (antioxydants) contenus dans les canneberges aident à traiter les affections hépatiques et les ulcères d’estomac et contiennent des éléments antibactériens pour prévenir les maux de gorge et les rhumes. Le thé est également un excellent moyen de renforcer votre système immunitaire, il regorge de flavonoïdes, un excellent antioxydant et d’acides aminés, qui améliorent la production de composés qui combattent les germes.