Comment monter des bombes

Joe Rafferty explique les étapes pour s’attaquer aux petits trous (trous en forme de cratère) sur le sentier.

  • Comment aborder les virages serrés
  • Comment monter un VTT

1. Jugez votre approche

Montez la pente debout, les pédales à niveau, la tête haute et le poids sur les pieds.

Vous devrez jauger votre vitesse pour vous assurer de pouvoir sortir de l’autre côté, idéalement sans pédaler.

Gardez à l’esprit que vous augmenterez votre vitesse dans la descente et que vous perdrez beaucoup dans la montée. Tomber en arrière n’est pas amusant, donc si la montée est large et raide de l’autre côté, assurez-vous d’avoir assez de vitesse pour sortir.

2. Entrer

Lorsque la roue avant atteint la transition du plat à la descente, étirez vos bras et abaissez vos hanches de sorte que votre poids corporel soit au-dessus du boîtier de pédalier et soutenu par vos jambes lorsque le vélo se penche vers l’avant.

Il semblera que vous vous penchiez en arrière mais vous ne l’êtes pas : vous venez d’étendre vos bras et de plier vos jambes pour que le vélo puisse changer d’angle.

Si vous pensez avoir besoin de vitesse, pompez la descente. Si vous pensez aller trop vite, freinez progressivement en utilisant les deux freins.

3. Toucher le fond

Au fur et à mesure que vous vous frayez un chemin de la descente vers les plaines, vous atteindrez la vitesse maximale et lancerez des G! Si vous vous tenez dans une position forte, vous devriez être capable de gérer la pression. Sinon, vous pouvez vous pencher.

Concentrez-vous sur le maintien du poids sur vos pieds et sur l’absorption de la plupart des forces à travers vos jambes et vos pédales. Si trop de poids est transféré sur le guidon, il sera difficile de passer du plat à la montée.

4. Stratégie de sortie

Permettez à votre vélo de passer en douceur du plat à la montée en pliant les bras pour absorber l’impact de la roue avant.

À ce stade, si vous avez mal évalué votre vitesse d’approche et que vous êtes tombé trop lentement, vous devrez peut-être faire quelques trajets rapides pour sortir de l’autre côté.