Conseils d’entraînement à vélo : les poids vous aident à vous accrocher

Les sprinters et les grimpeurs savent que l’entraînement en force est essentiel pour augmenter leur puissance maximale, mais des chercheurs norvégiens ont découvert que l’ajout de poids à votre entraînement peut également augmenter votre vitesse de croisière.

L’étude en question, menée à l’École norvégienne des sciences du sport à Oslo, a suivi 14 cyclistes dans le cadre d’un programme de musculation quatre jours par semaine. La moitié du programme était consacrée à des exercices pour les jambes comprenant des squats et des flexions des jambes. Après 12 semaines, les sujets ont été testés et comparés à un groupe témoin.

Le groupe témoin est resté inchangé, mais le groupe d’entraînement avait augmenté leur squat à répétition unique de 20 % et leur flexion des jambes de 12 %. Les chercheurs ont ensuite comparé la quantité d’énergie dont les cyclistes avaient besoin pour pédaler à près de 40 % de leur puissance maximale (environ la même puissance que vous utiliseriez sur un long trajet) et a constaté que la fréquence cardiaque du groupe d’entraînement avait chuté de sept battements par minute et qu’ils utilisaient trois pour cent moins d’énergie et d’oxygène.

Une augmentation de puissance de trois pour cent peut sembler être une petite frite. Mais considérez que ces gains de force peuvent être combinés à votre entraînement régulier à vélo pour des avantages encore plus importants, et trois pour cent sur 50 milles représentent un écart d’un mille et demi. Pour commencer dans la salle de sport, lisez notre guide du cycliste sur l’entraînement en force ou consultez le podcast de renforcement musculaire de Fit Chick pour obtenir des conseils que vous pouvez emporter avec vous.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io