Contenu sponsorisé : faites le plein d’énergie

Pour réussir sur le vélo, il ne suffit pas d’endurer la douleur et de s’entraîner dur. La distance, la température et l’intensité imposent toutes des exigences uniques à votre corps et vous devez vous alimenter en conséquence. Voici comment aborder votre ravitaillement avec intention :

Connaître les bases. Votre corps a besoin de 20 à 24 onces de liquide par heure et d’environ 200 calories par heure pendant les performances de pointe. Ce sont des estimations qui varient en fonction de la température (combien vous transpirez) et de votre poids, mais si vous consommez beaucoup plus que cela, vous allez surcharger votre système.

Fais tes devoirs. Profitez de la saison morte pour affiner votre plan nutritionnel. Essayez d’utiliser de nouveaux produits pendant l’entraînement hors saison avant de faire le changement pendant la saison de course. Il est avantageux de rechercher vos choix de ravitaillement bien à l’avance.

cette image n'est pas disponible

N’oubliez pas les électrolytes. Le sodium, le potassium, le calcium et d’autres électrolytes aident le corps à absorber les liquides et participent à un certain nombre d’autres fonctions importantes, comme la fonction musculaire. Pensez-y comme ceci : vos calories sont comme l’essence dans la voiture. Les électrolytes sont comme l’huile. Vous avez besoin des deux pour que la voiture fonctionne efficacement. Avant le départ, nous aimons EO2 EDGE. Il soutient le transport et l’utilisation de l’oxygène, stimule l’ATP et fournit des glucides et des électrolytes essentiels pour une énergie et une endurance soutenues.*

Ajustez si nécessaire. Il ne s’agit pas seulement de calories pures et d’hydratation. Pendant l’entraînement, vous devez commencer avec les calories dont vous aurez besoin et ajuster votre alimentation au besoin pendant le trajet. Pour un coup de pouce supplémentaire, essayez BETA CHARGE. C’est une formule sans stimulant conçue pour retarder la fatigue musculaire et aider à réduire les douleurs musculaires pour vous aider à repousser vos limites. *

Enregistrer les protéines pour plus tard. Les protéines peuvent être difficiles à digérer pendant les événements et entraîner une sensation de ballonnement qui peut vous rendre malheureux. Vous avez une courte fenêtre immédiatement après ces efforts intenses où votre corps est vraiment réceptif aux avantages supplémentaires d’une boisson de récupération. Optez pour quelque chose avec des vitamines et des minéraux équilibrés, des BCAA, des glucides et des protéines de lactosérum à absorption rapide. Nous aimons Co-H20 Recovery. Il aide à fournir de l’énergie et à compenser la dégradation musculaire lorsqu’il est utilisé immédiatement après l’entraînement.*

* Ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir les maladies.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io