Enfreindre la loi

Dans une société où les croyances sur l’exercice sont soit de longue date, soit éphémères (vous savez, jusqu’à ce que quelque chose de mieux se présente), il peut être difficile de savoir si nous faisons la bonne chose au bon moment. Et si certaines règles de fitness sont étayées par des études et des recherches, d’autres ne sont pas aussi fondées sur la science. Ce sont les règles que vous pouvez contourner.

LA VÉRITÉ Réchauffez-vous et refroidissez-vous toujours.
TOUTE LA VERITÉ Bien qu’un bon échauffement soit indispensable, surtout avant une course, un retour au calme n’est pas toujours nécessaire.
RIEN QUE LA VÉRITÉ Des chercheurs de l’Université d’Aberystwyth, au Pays de Galles, ont découvert qu’un échauffement comprenant des efforts modérés à intenses peut améliorer de 3 % les performances de cyclisme à haute intensité. Ces efforts activent toutes les unités motrices disponibles afin qu’elles soient prêtes à passer à l’action dès le départ et vous laissent moins de chances d’entrer dans le rouge 30 secondes plus tard. Pour les efforts très intenses, un refroidissement peut aider à empêcher le sang de s’accumuler dans vos jambes et causant des étourdissements, mais il n’y a aucune preuve qu’il élimine l’acide lactique ou qu’il aide à prévenir les douleurs.

LA VÉRITÉ Buvez avant d’avoir soif.
TOUTE LA VERITÉ Buvez, mais ne vous noyez pas.
RIEN QUE LA VÉRITÉ Une petite déshydratation ne nuit pas aux performances et ne vous expose pas au stress thermique. Dans une étude de l’Institut des sciences du sport d’Afrique du Sud, des chercheurs ont découvert que les coureurs qui buvaient selon la soif étaient aussi performants que ceux qui buvaient des quantités modérées ou élevées, et qu’ils n’avaient pas de stress thermique ou de température corporelle plus élevée.

LA VÉRITÉ Lors de la musculation, reposez-vous entre les séries.
TOUTE LA VERITÉ Continuez à bouger.
RIEN QUE LA VÉRITÉ Vous êtes un cycliste, pas un culturiste. S’asseoir entre les séries réduit la brûlure potentielle de calories. Dans une étude récente de l’Université du Connecticut, les chercheurs ont découvert que les haltérophiles qui se reposaient pendant une minute ou moins entre les séries connaissaient presque le double de l’augmentation du métabolisme des haltérophiles qui se reposaient pendant trois minutes.

LA VÉRITÉ Les crunchs renforcent votre tronc.
TOUTE LA VERITÉ Les craquements ne fonctionnent pas.
RIEN QUE LA VÉRITÉ Faites ceci à la place : Allongez-vous sur un tapis et soulevez vos jambes afin que vos cuisses soient perpendiculaires au sol et que vos genoux soient pliés à 90 degrés. Étendez vos bras droit vers le plafond. Contractez vos abdominaux et soulevez votre torse du sol tout en redressant simultanément vos jambes pour que votre corps forme un V. Maintenez la position pendant deux secondes. Plus bas. Faites trois séries de huit à 10 répétitions.

LA VÉRITÉ Ne faites jamais d’intervalles les jours consécutifs.
TOUTE LA VERITÉ Faites des intervalles plusieurs jours de suite, mais seulement si vous vous entraînez pour quelque chose de vraiment difficile.
RIEN QUE LA VÉRITÉ Si vous vous entraînez pour une course par étapes ou un autre événement de plusieurs jours, faire des jours d’intervalle consécutifs avec suffisamment de repos par la suite aide à développer une endurance optimale et simule ce qui vous attend.

LA VÉRITÉ Visez 90 tr/min lorsque vous pédalez.
TOUTE LA VERITÉ Il n’y a pas de cadence magique.
RIEN QUE LA VÉRITÉ Vous pouvez effectuer un bon essorage entre 80 et 100 tr/min. Choisissez en fonction de la composition et du recrutement de vos fibres musculaires ainsi que de votre niveau de forme physique et de votre sélection de matériel.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io