Entraînement cycliste : passer au niveau supérieur

Les routines sont réconfortantes, prévisibles et ennuyeuses. Au lieu de passer une autre année à parcourir la même boucle encore et encore, poussez-vous en essayant quelque chose de nouveau. C’est le seul moyen de découvrir de quoi vous êtes capable. Peu importe le type de cycliste que vous êtes, voici votre prochaine étape.

MAINTENANT VOUS : Parcourez les mêmes vieux sentiers avec des bûches, des rocailles, des descentes abruptes et des traversées de ruisseaux.

NIVEAU SUIVANT : course de VTT cross-country

ASSUREZ-VOUS DE : Participer en tant que débutant. Vous êtes peut-être un coureur fort, mais vous êtes un coureur pour la première fois. Vous n’avez aucune expérience de vous arpenter sur une boucle inconnue, de vous frayer un chemin à travers une foule ou de dépasser ce type erratique et coudé. Commencez petit – une course organisée par un club local, par exemple.

2 CONSEILS : si possible, pré-empruntez le cours pour avoir une idée de ce à quoi vous attendre ; la vitesse est l’objectif, donc si vous frappez une section délicate où vous seriez plus rapide à marcher qu’à essayer de rouler, marchez.

MAINTENANT VOUS : En moyenne environ 75 à 100 miles par semaine, mais le plus long que vous roulez en même temps est de 40 miles.

NIVEAU SUIVANT : Siècle

ASSUREZ-VOUS DE : Augmenter progressivement la durée de votre trajet le plus long dans les semaines précédant l’événement, en travaillant jusqu’à trois à quatre heures. Déterminez lequel de vos shorts amortit le mieux vos fesses lors d’un long trajet et testez différents aliments et boissons pour savoir ce qui se trouve le plus confortablement dans votre ventre. Choisissez un 100 milles bien établi lors de votre première sortie afin d’avoir une assistance mécanique, des arrêts alimentaires organisés, beaucoup de compagnie et éventuellement d’aider une bonne cause.

2 CONSEILS : Utilisez de la crème de chamois, même si vous pensez que vous n’en avez pas besoin ; le jour de l’événement, considérez votre trajet de 100 milles comme cinq trajets de 20 milles. Cela vous semblera plus gérable.

MAINTENANT VOUS : Crosstrain pour garder les choses fraîches, car trop de la même chose vous ennuie.

NIVEAU SUIVANT : Triathlon

ASSUREZ-VOUS DE: Allez-y en sachant qu’à part quelques concurrents invétérés, la plupart des coureurs sont exceptionnellement forts dans un sport et débutants à moyens dans les deux autres. Parce que le vélo est votre point fort, vous avez de la chance : la partie vélo d’un tri comprend environ la moitié de la course, en termes de temps. Si vous coulez comme une brique ou courez avec des jambes élastiques, formez un relais et brûlez la jambe du vélo.

2 CONSEILS : Avoir des vêtements tri-spécifiques vous gardera plus à l’aise et accélérera les temps de transition ; appliquez un écran solaire après que votre corps a été marqué afin que les chiffres ne disparaissent pas.

MAINTENANT VOUS : parcourez des sentiers avec vos amis et vous recherchez un défi que vous pouvez relever ensemble.

NIVEAU SUIVANT : Une course de VTT de 24 heures

ASSUREZ-VOUS DE : Constituer une équipe sensée : plus vous êtes nombreux, moins vous ferez de tours à chaque fois, et vice versa. Assurez-vous également que tous les membres de l’équipe sont sur la même longueur d’onde, de sorte que l’un de vous n’est pas là pour gagner tandis que les autres sont là pour porter des tutus et boire de la bière.

2 CONSEILS : Apportez un nouveau short pour chaque tour ; si vous le pouvez, amenez un ami pour servir de cuisinier et/ou de mécanicien.

MAINTENANT VOUS : Savez ce que c’est que de terminer un siècle et recherchez la prochaine grande réalisation.

NIVEAU SUIVANT: visites d’État de plusieurs jours et manèges caritatifs

ASSUREZ-VOUS DE : Engagez-vous. Selon l’événement, vous pourriez rouler toute la journée pendant sept jours d’affilée, alors assurez-vous d’avoir le temps de faire le kilométrage nécessaire à l’entraînement et préparez-vous à un minimum de collecte de fonds pour des randonnées caritatives.

2 conseils : lorsque les choses deviennent difficiles, les engrenages plus faciles et les coups de pédale plus rapides sont particulièrement utiles lors de randonnées de plusieurs jours lorsque vous pouvez être la proie de douleurs au genou ou d’autres blessures excessives ; utilisez un supplément de récupération chaque jour pour aider votre corps à se réparer pour demain.

MAINTENANT VOUS : Vous avez déjà passé des vacances avec votre belle-mère et vous cherchez une nouvelle façon de vous torturer.

VOTRE PROCHAIN ​​NIVEAU : Course par étapes tout-terrain

ASSUREZ-VOUS DE : Préparez-vous mentalement, physiquement et mécaniquement. Les conditions sont difficiles : le TransRockies Challenge du Canada dure sept jours et compte plus de 12 000 pieds de dénivelé positif, et dans la Ruta de los Conquistadores en quatre étapes du Costa Rica, 40 % des coureurs ne terminent pas. Bien que vous n’ayez pas besoin d’être un expert pour concourir, vous devez être dans la forme de votre vie et savoir quel climat et quelles conditions vous rencontrerez (attendez-vous à marcher dans la boue et à écraser des moustiques de la taille d’un oiseau).

2 CONSEILS : Mangez et buvez plus que jamais auparavant ; réfléchissez à deux fois avant de faire équipe avec votre meilleur ami, car ces courses testent votre patience.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io