Faites le tour : répétez les répétitions d’escalade

Chris Carmichael, l’entraîneur de Lance Armstrong, a conçu un programme permettant aux lecteurs de Bicycling.com d’intégrer certains entraînements du Tour de France dans leur propre entraînement. Chaque jour, nous proposerons des intervalles et des activités qui répondent aux exigences de l’étape de course du jour. Entraînement d’aujourd’hui : Plus de répétitions d’escalade

L’étape 15 est l’étape reine du Tour de France 2005. Il comporte six ascensions classées, dont la plus facile est de catégorie deux. Cela est suivi de quatre ascensions de catégorie 1, avant l’ascension finale du Pla d’Adet hors catégorie. A 205 kilomètres, cette étape prendra au moins six heures. L’étape d’aujourd’hui revêt également une importance particulière pour Lance Armstrong puisqu’elle passera devant le mémorial de Fabio Casartelli, son jeune coéquipier italien sur Motorola tué il y a dix ans sur le Portet d’Aspet.

Étant donné que le Tour de France se déroule sur deux dures journées de montagne consécutives, c’est une bonne occasion pour vous d’essayer l’entraînement en bloc. L’entraînement d’aujourd’hui est le même que celui d’hier, le même nombre de ClimbingRepeats et la même durée. Voici la partie intéressante. Si vous utilisez la fréquence cardiaque, ne soyez pas surpris si vous avez du mal à atteindre la plage de fréquence cardiaque que vous avez utilisée hier. La fatigue supprimera probablement votre fréquence cardiaque de 3 à 5 battements, alors gardez un œil sur votre moniteur de fréquence cardiaque et tenez également compte de la force de l’effort ou de la vitesse à laquelle vous allez. J’ai constaté que les gens peuvent souvent répéter la même puissance ou le même rythme le deuxième jour, même si la fréquence cardiaque pour l’effort est inférieure de quelques battements. Si vous utilisez un capteur de puissance, respectez la plage de puissance et vous remarquerez peut-être que votre fréquence cardiaque est un peu plus basse qu’elle ne l’était hier.

Tâche générale : 2:00 milles d’endurance

Tâche spécifique : EscaladeRépète :

Reportez-vous à votre fréquence cardiaque maximale durable ou à votre puissance de sortie du test sur le terrain. Si vous utilisez la fréquence cardiaque, multipliez la fréquence cardiaque de votre test sur le terrain par 0,95 et ajoutez quatre battements pour créer une plage de fréquence cardiaque pour cet entraînement. Si vous utilisez un wattmètre, prenez votre puissance du test sur le terrain et multipliez par 0,95. Votre plage de puissance pour ClimbingRepeats doit être comprise entre 95 % et 100 % de la puissance moyenne de votre test sur le terrain.

Les ClimbingRepeats sont très efficaces pour augmenter la puissance maximale que vous pouvez maintenir pendant la durée d’une longue ascension. Pendant ces efforts, vous devriez avoir l’impression que vous allez fort, mais que vous pourriez accélérer en réponse à une attaque si vous en aviez besoin. Ces efforts ne doivent pas être aussi intenses qu’un contre-la-montre.

Les débutants doivent effectuer deux ClimbingRepeats de huit minutes. Les coureurs intermédiaires doivent effectuer trois intervalles de huit minutes et les coureurs avancés doivent effectuer trois intervalles de 12 minutes. La récupération entre les intervalles doit être de 12 minutes pour chaque groupe. Attention à ne pas démarrer les intervalles trop fort ; passez les 90 premières secondes à vous mettre progressivement à niveau.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io