Formation : Cher Journal…

Quels que soient vos objectifs de cyclisme, tenir un journal de toutes vos données de conduite et de vos pensées et expériences améliorera toujours votre conduite.

Mais si vos objectifs cyclistes sont de nouveaux records personnels, qu’il s’agisse des contre-la-montre les plus rapides, des courses sportives les plus rapides ou des courses de club, alors un journal d’entraînement est ce dont vous avez besoin.

Selon Joe Friel, auteur de La bible de l’entraînement cycliste Et Le journal d’entraînement du cycliste (VeloPress), “Si vous êtes sérieux au sujet de la performance, vous avez besoin d’un journal pour donner une direction et un but à votre entraînement.”

Tenir un tel journal ne doit pas être une tâche onéreuse, car il n’y a en fait que deux éléments importants à prendre en compte pour tout journal d’entraînement : le journal, qui est un journal de données de base, généralement des nombres comme la distance, le temps, la fréquence cardiaque , calories dépensées ; et le journal, qui est un enregistrement subjectif de vos pensées et de vos expériences au cours de votre conduite quotidienne.

“Mais l’essentiel est ce que vous avez fait et ce que vous avez ressenti”, explique Friel, soulignant à nouveau l’importance d’enregistrer vos pensées. “Très souvent, les gens minimisent ou ignorent l’importance de ce qu’ils ressentent réellement, se fiant trop aux commentaires des gadgets.”

Et rappelez-vous de ne pas perdre de vue la raison pour laquelle vous enregistrez toutes ces pensées et données : comme un moyen de suivre vos progrès vers vos objectifs et comme une référence qui peut être revérifiée à l’avenir lorsque vous essayez de donner un sens aux changements. dans la façon dont vous vous sentez ou performez.

Données quotidiennes

Statistiques vitales: Cette section vous aidera à surveiller la réponse quotidienne de votre corps aux charges d’entraînement. Ces scores doivent être remplis dès votre réveil. Évaluez chacun sur une échelle de 1 à 7, 1 étant le meilleur et 7 le pire. Une nuit blanche donnera un 7, mais un 4 éveillé devrait également être pris en compte. Plusieurs jours consécutifs avec un score de 4 ou plus peuvent signifier que vous faites trop d’exercice et que vous devez prendre un peu de recul.

Fréquence cardiaque au repos : Enregistrez-le en bpm sous forme de battements “+” ou “-” au-dessus ou en dessous de votre fréquence cardiaque normale, en moyenne sur une semaine bien reposée. Les fluctuations à court terme sont un autre signe avant-coureur que votre corps ne fait pas face à la charge d’entraînement.

Lester: Enregistrez-le à nouveau chaque matin dès que vous sortez du lit. Une perte ou un gain de 2 livres en moins de deux jours est un signe que quelque chose ne va pas.

Entraînement programmé : Remplissez-le pour chaque jour au début de chaque semaine afin que vous puissiez avoir un plan à suivre. Selon Friel, cela peut être aussi simple que l’endurance, les montées, la vitesse ou la puissance.

Météo, itinéraire, distance et temps : Les faits froids et concrets de la distance que vous avez parcourue et du temps que vous avez pris sont beaucoup plus utiles lorsqu’ils sont combinés avec les conditions de la journée et l’itinéraire que vous avez emprunté. Il est utile d’avoir plusieurs boucles configurées pour pouvoir rechercher des modèles.

Évaluation de la formation GRH : Si vous vous entraînez avec un moniteur de fréquence cardiaque, vous devez le configurer pour enregistrer le temps que vous passez dans chacune de vos cinq zones d’intensité de fréquence cardiaque pour chaque entraînement.

Fréquence cardiaque et puissance : Si vous disposez de la technologie, l’enregistrement de votre fréquence cardiaque moyenne et de votre puissance moyenne pour chacun de vos trajets montrera votre progression au fil du temps.

Evaluez-vous : Évaluez votre course que vous venez de terminer sur l’échelle de votre choix, qu’il s’agisse de notes sur 10, de A à D ou même d’étoiles d’or.

Remarques: C’est la partie subjective de votre journal, et c’est tout aussi important que les données froides et dures. Comment vous êtes-vous senti après ? Etes-vous souffrant? Avec qui as-tu roulé et réussi à les lâcher cette semaine ? Ajoutez également tous les facteurs externes susceptibles d’affecter votre conduite ou votre humeur, et enregistrez ici toute modification apportée à la configuration ou au kit de votre vélo.

La nutrition: Vous pouvez simplement catégoriser les aliments de votre journée ou enregistrer votre apport calorique si vous comptez, ou même noter si vous avez géré vos cinq calories par jour.

Meilleurs conseils

  • Fixez vos objectifs pour la saison. Qu’il s’agisse de 100 milles par jour, de perdre une pierre ou d’un contre-la-montre de moins de 20 minutes de 10 milles, engagez-vous.
  • Définissez vos objectifs d’entraînement. Comment allez-vous atteindre vos objectifs ? Par exemple, un contre-la-montre rapide nécessite plus de puissance, alors pouvez-vous gravir votre grande colline locale à grande vitesse ?
  • Combien d’heures pouvez-vous intégrer de manière réaliste dans votre vie en une semaine, un mois et une année ? Traitez-le et enregistrez-le.
  • Inscrivez vos dates clés dans un calendrier et hiérarchisez-les. De cette façon, vous pouvez périodiser votre saison. Il est irréaliste et même malsain d’essayer de rester en pleine forme physique toute l’année. Au lieu de cela, selon Friel, identifiez des groupes de courses ou des événements individuels pour lesquels vous souhaitez atteindre un sommet.