Mélanger

C’est une bonne idée de faire une variété d’activités en hiver pour garder votre esprit frais et développer des muscles de soutien qui ont peut-être été ignorés pendant que la saison cycliste battait son plein. En tant que professionnel, j’ai toujours fait du ski de fond en hiver, tout comme Greg LeMond.

Cela pourrait signifier essayer une nouvelle activité. Les sports techniques peuvent être frustrants au début, mais les avantages mentaux de l’apprentissage d’une nouvelle habileté motrice en valent la peine. Cependant, si vous voulez continuer à vous améliorer en tant que cycliste, votre entraînement croisé doit être au moins quelque peu complémentaire aux systèmes kinesthésiques qui maintiennent votre vélo en mouvement, et vous devez vous entraîner pendant au moins une heure trois fois par semaine. J’ai tendance à éviter les sports d’impact comme le squash, le basket-ball et le volley-ball qui sont durs pour les genoux et les chevilles. Vous ne voulez pas passer votre saison morte à vous remettre d’un LCA tendu ou d’une déchirure du tendon d’Achille. Un programme d’entraînement croisé idéal devrait vous aider à atteindre au moins un de ces trois objectifs :

MUSCLES DU CYCLE DE TRAVAIL Tout type de mouvement de patinage utilisera bon nombre des mêmes muscles que le cyclisme. Le ski de fond, le hockey sur glace et le patinage de vitesse sont d’excellentes activités d’entraînement polyvalent. Si vous ne vivez pas près de la neige ou de la glace, essayez le patin à roues alignées ou le ski à roulettes.

MAINTENIR LA PUISSANCE AÉROBIE Il est important de s’entraîner en aérobie pendant l’hiver pour maintenir votre puissance de base. Le ski de fond est un excellent choix, tout comme la course à pied, mais assurez-vous de parcourir lentement le kilométrage pour éviter les blessures. Veillez à ce que votre fréquence cardiaque n’atteigne pas la zone anaérobie pendant plus d’une minute à la fois. Vous devriez pouvoir poursuivre une conversation pendant que vous faites de l’exercice. Construisez lentement votre pouvoir pendant l’hiver.

AMÉLIORER LA RÉSISTANCE ET LA FLEXIBILITÉ Rééquilibrez votre corps en renforçant vos groupes musculaires centraux, qui ne sont pas développés par le cyclisme mais qui sont essentiels pour générer de la puissance sur le vélo. Le yoga ou le Pilates travailleront ces zones, en particulier le bas du dos et le ventre. En outre, étirez-vous après vos sorties et vos entraînements croisés, en vous concentrant sur vos mollets, vos bandes IT et vos ischio-jambiers.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io