Protection solaire

Quelques gouttes de crème solaire appliquées négligemment sur vos tibias et vos avant-bras ne signifient pas s’accroupir lorsque vous êtes assis sur la selle pendant des heures au soleil. Chaque parcelle de peau exposée – en faisant attention, Baldy ? – doit être protégée des rayons UV nocifs. Et, surprise, cela inclut également ce qui se trouve sous vos vêtements.

Selon l’American Academy of Dermatology, une personne moyenne applique moins de la moitié de la quantité recommandée d’écran solaire, ce qui fournit, eh bien, moins de la moitié de la protection. Le corps moyen a besoin d’environ une once, la taille d’un verre à liqueur poney. Appliquez un écran solaire, FPS de 30 ou plus, 15 à 30 minutes avant l’exposition au soleil pour lui donner le temps de réagir avec la surface de votre peau, puis appliquez-en plus toutes les deux heures. Si vous souhaitez transpirer, assurez-vous d’utiliser un produit résistant à l’eau et réappliquez-le plus souvent. N’oubliez pas d’utiliser un baume à lèvres SPF 30 ou plus sur votre baiser.

ACHETEZ UN NOUVEAU MAILLOT Bien avant qu’il n’y ait des vêtements d’entraînement qui évacuent la transpiration – à l’époque où l’huile pour bébé était un élément essentiel de la plage – des tissus plus lourds et plus denses offraient des facteurs de protection plus élevés. Les tissus luxueux et légers d’aujourd’hui permettent à la chaleur et à l’humidité de s’échapper, mais ils peuvent aussi laisser passer plus de soleil. Certaines entreprises, comme Pearl Izumi (pearlizumi.com), Louis Garneau (louisgarneau.com) et Boure (boure.com), fabriquent des vêtements avec des cotes UPF ou SPF.

LES YEUX L’ONT Vos yeux sont aussi précieux que votre peau. Il est assez courant de nos jours que les lunettes de soleil aient des verres qui filtrent tous les types de rayons nocifs. Mais rendez-vous service : évitez le rack branlant de Rite Aid et creusez un peu plus profondément dans votre poche pour acheter auprès d’une entreprise de lunettes réputée.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io