Qu’est-ce qui cause ma douleur à la voûte plantaire ?

Angel demande : J’ai mal à la voûte plantaire après avoir couru pendant 30 minutes. J’ai plusieurs paires de chaussures que je fais tourner, et je suis bon pour les remplacer. Savez-vous ce qui pourrait causer cela ?

Le pied est une structure étonnante. Il absorbe une partie du choc à chaque coup de pied avec rarement un coup d’œil. Mais quand ça fait mal, on le remarque vraiment.

Le pied a 26 os et beaucoup plus de contacts ou d’articulations articulaires. Chaque articulation doit se déplacer correctement à travers chacune de ces articulations pour que le pied fonctionne sans douleur. Les os forment une arche qui aide à l’absorption des chocs et maintient le pied aligné, il se ramollit avec la pronation (enroulement) et se resserre avec la supination (enroulement).

Le fascia plantaire complète la structure de tension-compression de la voûte plantaire. Il empêche l’arche de tomber à plat. Il s’accroche aux orteils d’une manière qui resserre le fascia et la voûte plantaire lorsque les orteils se plient au stade de la course ou de la marche.

Deux choses peuvent se produire dans la voûte plantaire : le fascia peut s’étirer excessivement – comme un ressort – et ne pas revenir à sa longueur normale, ce qui peut entraîner des blessures (généralement une fasciite plantaire). Ou les articulations osseuses peuvent être blessées ou déplacées, ce qui modifie le mouvement normal du pied et de la voûte plantaire. Les deux peuvent entraîner de la douleur et aucun ne guérira bien tant que le pied ne se déplacera pas normalement pendant les phases de course ou de marche.

Sans en savoir plus sur votre douleur et votre entraînement, il est difficile d’en deviner la cause. Cela pourrait être lié à votre choix de chaussures, cela pourrait être une blessure par étirement excessif, cela pourrait être une perte de mouvement normal dans les articulations du pied, ou cela pourrait être le résultat d’un dysfonctionnement mécanique enraciné plus haut, comme dans votre genou ou bassin.

Je vous suggère de voir quelqu’un qui connaît bien la course à pied et les problèmes de chaîne cinétique du dos, du bassin et des membres inférieurs. Il peut s’agir d’une solution simple – la thérapie manuelle peut aider. Ou cela peut nécessiter une imagerie plus approfondie et d’autres interventions pour résoudre le problème. Vous voudrez peut-être trouver un fournisseur non chirurgical, soit en physiothérapie, soit en médecine sportive de soins primaires pour votre évaluation initiale.

Cet article a été initialement publié sur Runner’s World.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io