Questions et réponses – Créer un club de vélo de bureau

Q : Mon entreprise déménage du centre-ville vers la campagne. Cela nous a fait réfléchir à ce qu’il fallait faire pour le déjeuner, car beaucoup d’entre nous ont tendance à passer le temps en faisant un saut à pied dans les magasins à proximité.

Lorsque j’ai recherché le nouveau bureau sur une carte du système d’exploitation, j’ai vu de nombreuses pistes cavalières à proximité, j’ai donc décidé de garder un vieux vélo là-bas pour les promenades à l’heure du déjeuner. Ensuite, un ami d’un ami m’a donné de vieux vélos dont il se débarrassait, j’avais donc trois vélos dans un état raisonnable.

J’ai approché les directeurs de l’entreprise et demandé s’il serait possible de garder des vélos dans les nouveaux bureaux pour que quiconque les utilise gratuitement. Ils ont pensé que c’était une excellente idée et m’ont aidé à préparer les vélos. Ils ont insisté pour que tout le monde signe une clause de non-responsabilité de l’entreprise avant d’être autorisé à utiliser les vélos, mais cela semble assez juste.

Ainsi, sous peu, de nouveaux membres des «Whersteads Wobbly Wheelers» nouvellement formés devraient parcourir la campagne à la recherche de pubs à proximité (il y en a quelques-uns) pour s’amuser à l’heure du déjeuner.

Pouvez-vous penser à des suggestions pour impliquer mes collègues ou d’autres préoccupations dont je dois être conscient ?

Pierre Cook

UN: Peter, c’est formidable que vous preniez l’initiative de tirer le meilleur parti de votre nouvel environnement et que votre employeur vous soutienne. Il semble que vous y soyez presque et il ne vous reste plus qu’à annoncer quelques passages dans des buvettes adaptées.

Pour éviter de perdre de précieuses heures de déjeuner, je suggère de vérifier à l’avance que les nouveaux cyclistes s’adaptent aux vélos que vous avez, sont confortables et sûrs. Vous voudrez peut-être vérifier l’état des pistes muletières, car elles varient beaucoup et peuvent être difficiles pour un cycliste novice. Ne soyez pas trop ambitieux au début jusqu’à ce que vous connaissiez les capacités de chacun. Si tout le monde passe un bon moment, d’autres collègues voudront certainement les accompagner.

Je recommande de lire la publication gratuite Pool Bikes for Business – un guide pratique pour la mise en place d’un pool de vélos sur le lieu de travail publié pour Transport for London. Celui-ci comprend un exemple de formulaire à faire signer par chaque utilisateur de vélo qui devrait plaire à vos administrateurs. Vous pouvez le commander en ligne auprès de Life Cycle UK – voir « Centre de ressources ».

Vous pouvez même avoir le début d’un groupe d’utilisateurs de vélos (ou BUGs comme on les appelle). Un BUG rassemble des employés et des managers pour encourager le vélo et contrer les éventuels freins, mais c’est aussi un groupe d’entraide. Vous ne dites pas à quel point le nouveau lieu de travail est accessible pour vos employés, ni combien il y en a, mais avec les bons encouragements, il y en aura presque certainement un certain nombre qui pourraient se déplacer à vélo. Compte tenu du déménagement, il serait bon que l’entreprise mette à disposition des espaces de stationnement adaptés pour les vélos et des douches, ces dernières encourageant également les trajets plus longs à l’heure du déjeuner.

Une autre façon d’impliquer les novices consiste à organiser des cours de cycle pour adultes accrédités selon la nouvelle norme nationale, qui visent à améliorer la confiance et les compétences. Pour savoir ce qui est disponible localement, contactez le CTC sur www.ctc.org.uk ou appelez le 0870 607 0415.

Certaines autorités locales accordent également des subventions pour tout ou partie des éléments ci-dessus dans le cadre de leur travail de promotion des plans de déplacement d’entreprise (anciennement appelés plans de déplacement verts) qui sont utilisés pour réduire la dépendance à la voiture. Essayez de contacter le coordonnateur du plan de déplacement de votre municipalité. Une autre possibilité consiste à profiter du programme Cycle to Work du ministère des Transports qui permet aux employés d’acheter un vélo et de l’équipement avec une remise d’environ 40 à 50 %. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.dft.gov. uk et entrez “cycle to work” dans la fonction de recherche. Si vous avez besoin de persuader votre employeur d’aller plus loin, il existe de bonnes ressources sous la rubrique “transport durable” et également sur le site Web de Cycling England.

Si vous avez une question à laquelle vous souhaitez que notre panel d’experts réponde, envoyez-la simplement par e-mail à [email protected]