Restauration rapide

Jens Voigt, triple vainqueur d’étape du Tour de France
“De temps en temps, nous recevons un petit Snickers ou une barre Mars dans notre sac musette, et c’est un vrai régal. L’autre chose que j’aime vraiment, c’est un petit sandwich à la gaufre avec du fromage à la crème Philadelphia et de la confiture au milieu. Ils sont si bons ! Habituellement, au moment où nous arrivons à eux, ils sont assis dans les sacs de musette depuis plusieurs heures et les gaufres ont absorbé le fromage à la crème et la confiture comme des éponges, vous n’avez donc même pas besoin de les mâcher. Il suffit d’avaler. C’est tellement délicieux!”

Evie Stevens , championne nationale américaine du contre-la-montre 2010 et 2011
“J’aime le pain avec du fromage à la crème et du miel crémeux, ou les barres de riz d’Allen Lim (celles avec des œufs et du bacon).”

Adam Myerson, cyclocross professionnel et coureur sur route
“Mountain Dew and Snickers – il contient des graisses, du sucre lent, du sucre rapide, des protéines, a bon goût et n’est pas un” aliment énergétique “. J’ai même mis des mini Snickers congelés dans mon sac de course pour les longues courses sur route.”

Ted King, médaillé de bronze du championnat national US Pro Road 2011
“J’aime trouver des boulangeries gastronomiques au milieu de très longs trajets. J’ai des normes élevées, donc à moins qu’elles ne soient de premier ordre, avec beaucoup de caractère et de talent en cuisine, je ne m’arrête pas. Les muffins sont mon go- Et en passant complètement à côté de cela, s’il n’y a pas de bonnes boulangeries à trouver, 35 cents et une station-service vous rapportent une Little Debbie qui alimentera probablement votre retour à la maison.

Jeremy Powers, champion national américain de cyclo-cross 2012
“Beurre de cacahuète et gelée sur du bon pain.”

Mike Friedman , olympien sur piste 2008 et coureur professionnel sur route
“À l’entraînement, je déteste à peu près tous les aliments préemballés. Je ne supporte pas les barres de la plupart des entreprises et je déteste les gels. Cependant, la course est différente et les barres Mojo de Clif sont assez phénoménales. À l’entraînement, je suis assez simple. Je comme le beurre de cacahuète et la gelée, le beurre de cacahuète et le miel, ou le beurre de cacahuète et la banane. Je fais aussi des pommes de terre au four, des patates douces au four ou des barres de riz d’Allen Lim. Si je n’ai pas ces choses, j’achète des barres Snickers king-size ; mais à ceux-là, je préfère les Nutty Bars à 25 cents de Little Debbie. Et il n’y a pratiquement pas d’arrêt à mi-parcours où je n’achète pas de lait au chocolat.

Willow Koerber, médaillée de bronze aux Championnats du monde de vélo de montagne 2009 et 2010
“J’aime parfois une banane, et j’aime aussi les dattes – assurez-vous simplement de les piquer d’abord ! La plupart du temps, j’aime rouler fort et vite, donc je ne mange jamais vraiment sur le vélo. Je garde ça pour quand j’aurai à la maison. Ensuite, j’aime la dinde, l’avocat, la laitue et du cheddar de chèvre sur du pain sans gluten. La vraie nourriture est la meilleure.

Hans Rey, membre du Globetrotting Mountain Bike Hall of Fame
“Dernièrement, c’est le nouveau bar Clif Mojo avec de la noix de coco. Je suis fou de la noix de coco. Lors de longs trajets, j’adore le boeuf séché et je me récompense avec une boisson Sambazon Acai dans mon sac à dos, mais tout peut fonctionner. Il y a des années, j’ai roulé avec Victor Vincente of America lors de sa balade Reseda to the Sea. Après la première montée, vers 9 heures du matin, il sort des sushis de ce sac à dos et demande à tout le monde d’en prendre un morceau. Puis il nous dit que c’était très frais – il l’a sorti de une benne à ordures derrière un bon restaurant hier soir.”

Chris Horner, vainqueur du Tour de Californie 2011
“Coca et Snickers.”

Adam Craig, athlète olympique de vélo de montagne en 2008
“La plupart du temps, il s’agit d’un bon sac de noix mélangées salées, d’une banane et peut-être d’un PB&J. Les fruits secs sont mes préférés, mais j’essaie de ne pas trop manger, ce truc est sucré ! Aujourd’hui, j’ai mangé des sardines et du chocolat au Chicken Point à Sedona, Arizona, et cela a semblé fonctionner plutôt bien. Les restes sont toujours bons aussi, et la pizza est un plaisir pour la foule. Selon l’équipage pour le trajet, le plaisir de la foule et la création de l’envie devraient être un élément important du trajet- planification alimentaire. Les côtelettes de porc sont reines dans ce département. »

Thomas Voeckler, 4e du Tour de France 2011
“Autant j’aime bien manger, autant quand je suis en course je suis très calculé. Je ne mange que ce qui me donnera une vraie énergie en situation de course, donc surtout des barres énergétiques. Mais on ne peut manger qu’une quantité limitée d’une gentil, donc comme beaucoup d’équipes, notre équipe échange des barres énergétiques avec d’autres équipes pour mélanger un peu les choses.”

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io