Santé : Créer une personne plus mince

Un autre été d’équitation bat son plein et avec lui une autre chance d’améliorer votre conduite, votre physique et vos résultats. Il se peut que vous vous rendiez au travail tous les jours et que vous vouliez moins de poids pour gravir chaque colline. Ou peut-être que vous revenez à la course pour trouver un pneu de secours en vie dont vous n’êtes évidemment pas très satisfait. Que vous conduisiez pour aller plus vite ou que vous recherchiez une meilleure endurance, c’est le moment de maigrir…

L’engagement est la clé

À l’époque où Lance Armstrong gagnait Tours, il comptait perdre environ 3 à 5 kg dans sa préparation pour le Tour. Il était à peine gros pendant la saison morte, mais en juillet, il était devenu une machine à vélo méchante et maigre. Cela a commencé sérieusement au printemps, mais vous pouvez faire des choses maintenant pour devenir plus mince et rouler plus vite, surtout en montée où c’est vous, votre vélo et Isaac Newton : la gravité !

Alors, dès maintenant, dites à votre partenaire, à vos collègues de travail et à vos collègues conducteurs ce que vous prévoyez de faire dans les mois à venir, c’est-à-dire engagez-vous à devenir plus mince. Il peut s’agir de perdre une pierre, de laisser tomber une encoche dans votre boucle de ceinture ou de perdre votre échelle de pourcentage de graisse à trois pour cent.

Quoi qu’il en soit, écrivez vos objectifs. À présent! Et pendant que vous écrivez, faites une autre copie et remettez-la à votre arbitre désigné.

Faites de votre objectif quelque chose qui vous passionne vraiment. Pas seulement « j’aimerais… » mais « je dois absolument avoir… ». Les mettre sur papier, c’est comme écrire un contrat d’engagement entre vous et votre conscience sur ce que vous voulez vraiment faire d’ici la fin de l’année. Donc, si vous échouez, vous devrez également répondre à vos propres juges et vivre avec votre conscience.

Alors éloignez-vous de l’ordinateur pendant quelques instants (probablement la partie la plus difficile du défi à venir) et notez vos détails actuels, c’est-à-dire votre poids, votre taille, vos objectifs, puis prenez une belle photo de vous en sous-vêtements (prenez-la dans le miroir si personne d’autre n’est assez courageux). De cette façon, vous avez un point de départ exact et aucune excuse. Cela vous permet d’énoncer vos objectifs et de transformer l’engagement en réalité. Maintenant, il y a la motivation pour atteindre votre potentiel !

Conseils pratiques

Une fois que vous êtes engagé, vous devez faire de petits mouvements vers l’avant cohérents. Que diriez-vous de ces quelques conseils à surveiller :

● Les aliments riches en matières grasses peuvent augmenter légèrement l’apport calorique. Recherchez les aliments non essentiels riches en graisses saturées et/ou hydrogénées et réduisez-les progressivement (biscuits, gâteaux, pâtes à tartiner, produits carnés transformés, huiles de cuisson de mauvaise qualité).

● Méfiez-vous des aliments à très forte teneur en sucre. Ceux qui ont un index glycémique rapide peuvent également augmenter le gain de graisse même si leur teneur en graisse est minime. Par exemple, sur des pâtes transformées, des pommes de terre ou du pain. Aussi les sodas, les confiseries, le sucre dans les boissons chaudes, les céréales riches en sucre raffiné et les produits contenant du sirop de maïs à haute teneur en fructose comme ingrédient de premier plan.

● Buvez au moins 2 litres d’eau par jour (et 500 ml pour chaque heure de conduite). Cela garantit une hydratation optimale, évitant ainsi la léthargie, facilite le transit des aliments dans le corps et rend l’estomac plus plein si vous buvez 300 à 400 ml juste avant de manger.

● Ignorez les compléments alimentaires de type stimulant qui offrent une perte de graisse thermogénique. Ces produits à base d’éphédrine peuvent favoriser la perte de poids, mais ils surchargent également le système surrénalien et laissent les utilisateurs se sentir fatigués et déprimés. Une simple multivitamine est tout ce dont vous avez besoin.

● Restez simple et suivez les conseils à l’ancienne : petit-déjeuner comme un roi (faible en gras et rassasiant), dîner comme un prince (un peu de protéines et de fruits) et dîner comme un pauvre (petite collation, pas un gros repas).

● Minimisez l’alcool, les boissons gazeuses riches en sucre et le sucre dans les boissons chaudes. Tous contribuent à une accumulation facile de graisse, surtout si l’équitation est suspendue pendant plusieurs jours.

Planifiez les problèmes avant qu’ils ne surviennent

● Prenez une feuille de papier, tracez une ligne au centre et écrivez l’obstacle dans la colonne de gauche et la solution dans la colonne de droite.

● Au bas de la page, écrivez deux ou trois objectifs clés pour l’année.

● Vérifiez maintenant votre montre. Prenez 10 minutes pour écrire toutes les choses qui vous font trébucher lorsque vous essayez d’atteindre votre objectif.

● Décidez ensuite quoi faire pour surmonter ces problèmes. Dans certains cas, ils peuvent toujours exister, d’autres peuvent être totalement éradiqués par de bonnes actions de votre part.

● Utilisez des notes autocollantes, des rappels sur votre ordinateur ou tout autre “déclencheur” visuel pour mettre en œuvre cette nouvelle action. Ce n’est pas facile, mais vous vous programmez pour surmonter les obstacles qui vous bloquent : ça vaut le coup.

Remarque : Si vous avez un journal d’entraînement, regardez en arrière pour voir les moments critiques où les choses se sont mal passées. Est-ce lié à la gestion du temps, au manque de motivation ou au manque d’autodiscipline ? Vous êtes la personne qui change ces choses et évolue vers une personne plus mince.