Technique – Apprentissage du manuel – Partie 3

Compétences essentielles en sentier - le manuel

Andy McCandlish©.

Compétences essentielles en sentier - le manuel

Andy McCandlish©.

Compétences essentielles en sentier - le manuel

Andy McCandlish©.

Compétences essentielles en sentier - le manuel

Andy McCandlish©.

Compétences essentielles en sentier - le manuel

Andy McCandlish©.

Apprendre à sortir un manuel peut rendre votre conduite plus fluide, plus rapide et plus facile. David Webster vous montre comment.

Cet ensemble de compétences est conçu pour introduire et développer des compétences clés en matière de conduite sur sentier que beaucoup trouvent impossibles à saisir ou dont ils n’ont peut-être même jamais entendu parler. Ce sont les choses que les bons cyclistes font sans réfléchir, et ce que beaucoup d’entre nous font par intermittence lorsqu’ils passent cette journée parfaite sur notre sentier préféré.

Une fois que vous êtes satisfait de la performance du manuel de base, demandez-vous : “Puis-je fournir un manuel sans effort 100 % du temps, sur demande ?”

La technique avancée, qui s’appuie sur les étapes de base décrites dans les articles précédents [see related articles], consiste à tenir un manuel plus longtemps, en utilisant vos jambes et vos hanches pour l’équilibre. Cela vous permettra d’aller plus loin avec le manuel et d’utiliser votre manuel pour aborder des obstacles plus substantiels/techniques sur le sentier.

1] Déplacez votre poids légèrement vers l’arrière du centre, en redressant vos bras pendant que vous le faites. Vous visez à ce que la partie la plus large de votre selle soit en contact avec l’intérieur de vos cuisses, soulageant ainsi partiellement la roue avant.

2] Ensuite, les bras tendus, balancez votre poids dynamiquement vers l’avant, dans le but de mettre votre poids sur l’avant du vélo.

Andy McCandlish©.

3] De manière transparente, et toujours avec les bras tendus, balancez dynamiquement votre poids vers l’arrière. Essayez d’amener la roue à une hauteur de bordure du sol.

Andy McCandlish©.

4] Une fois que la roue avant se lève, utilisez vos jambes pour pousser doucement le vélo (et la roue arrière) hors de vous afin de pouvoir soulever la roue avant jusqu’au point d’équilibre. C’est là que vous et le vélo trouvez un équilibre : la position de maintien se fera presque sans effort. Utilisez un freinage doux si vous dépassez le point d’équilibre (boucle arrière) pour abaisser la roue avant si nécessaire.

Andy McCandlish©.

5] Une fois que vous atteignez le point d’équilibre, maintenez cet équilibre en étendant vos jambes si la roue avant commence à baisser ou en pliant vos hanches pour maintenir le vélo immobile si le point d’équilibre penche trop vers l’arrière. Bien faire cela demande du temps et beaucoup de patience.

Andy McCandlish©.