Trouvez votre force intérieure

Vos jambes travaillent dur sur un vélo, mais vos abdominaux sont également essentiels. Les muscles abdominaux vous maintiennent équilibré et droit, et fournissent une base pour vos jambes et vos bras. Ainsi, lorsque votre tronc s’en va, le reste de vous aussi. De nombreux cyclistes pensent à tort que les abdominaux fournissent tout le travail nécessaire pour rouler plus fort.

“Les crunchs n’engagent que la couche externe des abdominaux”, explique Patrick Jak, entraîneur de cyclisme et entraîneur personnel à San Diego. Mais les cyclistes ont besoin d’une force de base plus profonde : “Une grande partie de ce que nos abdominaux font sur le vélo est de nature isométrique, nous devons donc entraîner nos muscles à maintenir la tension pendant de longues périodes.” Pour optimiser le travail de base, utilisez une méthode que Jak appelle “presser, compresser et accoler”. Allongez-vous sur le dos, les genoux pliés, les pieds à plat sur le sol, les mains sur le ventre. Serrez vos muscles pelviens comme si vous arrêtiez le flux d’urine; ensuite, zip votre nombril vers votre colonne vertébrale ; et enfin, préparez bien votre estomac. Vous êtes maintenant prêt pour le travail de base, y compris les exercices qui sollicitent pleinement vos abdominaux, comme la planche.

La planche

Ce mouvement est idéal car il imite la façon dont nous tenons le haut de notre corps sur le vélo. Soutenez le haut de votre corps sur vos avant-bras, les coudes sous les épaules, les genoux au sol. (N’oubliez pas de serrer, de fermer et d’atteller.) Appuyez vos orteils dans le sol et soulevez vos genoux afin que votre corps forme une ligne droite de la tête aux talons. Tenez pendant 30 à 60 secondes. Faites trois séries, deux ou trois fois par semaine.

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io